Avertir le modérateur

31/08/2008

Si jeunes mais déjà si cons & fachos : ils détruisent des distributeurs de préservatifs… au nom de la religion !

Je pourrais dire, quant à la religion, à peu près la même chose que Madame Rolland avant de périr sur l’échafaud : «Liberté ! Quel mal n’a-t-on fait en ton nom !»… D’ailleurs, la liberté est également en cause dans cette affaire car ces jeunes idiots méconnaissent – au nom de leurs convictions – la liberté de choix des utilisateurs de préservatifs, qu’il s’agisse de se prémunir contre une maladie sexuellement transmissible (dont le redoutable SIDA qui reste mortel même si la tri-thérapie fait reculer l’échéance) ou de parer le risque d’une grossesse non désirée.

 

Les faits : Des jeunes âgés de 20 à 24 ans ont détruit cinq distributeurs de la ville de Pau : un le 21 juillet dernier, et trois dans la nuit de mercredi à jeudi. Ils étaient en train de détruire le cinquième quand un témoin les a repérés et a alerté la police.

 

«Nos convictions religieuses nous poussent à lutter contre la  contraception et l’avortement» ont-ils affirmé aux policiers. Ce sont "des fils de bonne famille", cousins et frères, qui habitent Versailles et qui étaient venus passer des vacances dans leur famille à Jurançon, près de Pau. «Ils sont dans leur monde»… selon une source proche de l’enquête.

Ils ont sans doute beaucoup de chance d’être de «bonne famille» ce qui leur vaudra de n’être jugés que le 19 janvier 2009 (ils encourent  jusqu'à 7 ans de prison  - chiche ! - et 100 000 euros d'amende) car des jeunes de banlieue défavorisés eussent très certainement été jugés en «comparution directe» avec un avocat commis d’office.

 

Ce n’est pas la religion en soi (n’importe quelle religion au demeurant) qui est en cause mais une conception totalitaire et extrémiste qui entend imposer sa loi à l’ensemble de la population, en contradiction avec une liberté fondamentale : la libre disposition de son corps, de sa sexualité.

 

Nous avons la chance, en France, de vivre dans un pays laïque. Qui respecte toutes les convictions religieuses et philosophiques pour autant qu’elles respectent les lois de la République (dont la Loi Veil de 1975 autorisant l’IVG) et les droits et libertés des citoyens.

 

S’ils refusent la contraception et l’avortement, leurs convictions sont aussi personnelles que l’est le droit pour une femme (ou un couple) à utiliser un préservatif, une méthode contraceptive ou recourir à une IVG. Ils n’ont d’aucune façon le droit d’interférer dans ces choix, ce qu’indirectement ils font en détruisant un distributeur de préservatifs.

 

Imaginez que, faute de prêtres en nombre suffisant, l’Eglise catholique place des distributeurs d’hosties consacrées à côté ou à l’intérieur de l’église et qu’une bande de mécréants - farouches athées anticléricaux - détruise ces distributeurs au nom de leur combat contre la religion…

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu