Avertir le modérateur

19/05/2009

Rachida Dati siègera-t-elle vraiment au Parlement européen ? Pas assez «strass»…bourg !

MICHEL BARNIER & RACHIDA DATI VOEUX ELYSEE 9 JANV 2009.jpgDaniel Cohn-Bendit a parfaitement raison ! Même si cela fâche grave l’UMP…qui exige des excuses publiques, dixit Dominique Paillé, porte-parole du parti de Nicolas Sarkozy… Il peut se fouiller ! pour avoir dit : «Vous croyez que Rachida Dati ira au Parlement européen? Et mon oeil, et mon oeil!... Se taper les commissions, se taper l'endroit où il y a pas une caméra, se taper l'endroit où ne veut pas la voir... (...) Faut pas rigoler...». Il n'y a que la vérité qui blesse ! Ajoutant que Michel Barnier ne serait jamais député européen : «Il est tête de liste pour être élu commissaire».

 

Autant demander à Rachida Dati d’être sous-préfète dans la pourtant charmante petite ville de Vendôme (Loir et Cher !) sur les bords du Loir : elle préfère bien évidemment fréquenter les joailliers de la Place Vendôme qu’elle n’avait qu’à traverser depuis son ministère.

 

La réaction de Rachida Dati, lue sur 20 minutes, chef d’œuvre de crétinisme – «parlementaire» ? - a eu le don de me mettre en colère : «Je comprends qu'un homme du passé cherche à sortir de l'ombre», affirmant avoir «toujours agi en fonction de ses convictions, en allant jusqu'au bout de celles-ci» (...) «J'ignore celles de Daniel Conh-Bendit puisqu'en cinq ans au parlement européen, il n'a rendu aucun rapport»… De la même eau que les arguments de Sarah Palin contre Obama qui n’aurait pas écrit de loi quand il était gouverneur… c’est dire le niveau intellectuel de la donzelle… On a bien vu le sort que les électeurs américains lui ont fait !

 

Toujours en accord avec ses convictions ou plutôt ses ambitions : se souvenir qu'elle ne renonça à figurer sur les listes du PS lors des élections européennes de 1994 que parce qu'elle ne figurait pas en position éligible !

 

Certes, «la valeur n’attend pas le nombre des années» faisait dire Corneille au Cid… mais même si j’ai à peu près l’âge de Daniel Cohm-Bendit, je ne suis nullement atteinte «d’âgisme» non plus que de «jeunisme»… Je trouve tout aussi ridicule et agaçant de voir de vieux croûtons de 70 ans voire 80 s’accrocher à leur poste comme bernique à leur rocher que les jeunes disant : «pousse-toi de là que je m’y mette», style Jean Sarkozy au Conseil général des Hauts-de-Seine, en attendant sûrement la présidence de l’UMP !

 

Quant à son «avenir», j’espère bien que la mère Dati l’aura «dans le dos» comme eût dit le savoureux Pierre Dac !

 

Eu égard au «bilan d’incompétence» que l’on peut tirer des deux ans passés à la Chancellerie, ce ne serait que justice : «Anywhere out of the World» (Baudelaire)… mais jamais au grand jamais dans un ministère ni quelque poste à responsabilités politique.

 

Il a bonne mine, Frédéric Lefebvre à demander des «excuses» à tout bout de champ à ceux qui ont l’heur de n’être pas d’accord avec lui… Compte la-dessus et boit de l’eau ! Il est proprement ridicule d’autant que c’est le même qui s’acharnait contre Ségolène Royal demandant pardon pour le discours de Dakar et l’impolitesse de Sarko à l’égard de Zapatero… Est-ce que je lui demande de s’excuser d’être si «stupid man» ? C’est plus fort que lui !

 

Une petite gâterie pour la fin (ou la faim !) avec la photo qui illustrait l’article de «20 minutes» prise à l’Elysée, lors de la cérémonie des vœux le 9 janvier 2009. Michel Barnier et Rachida Dati au premier plan et Eric Woerth derrière.

 

Rachida Dati semble dire quelque chose, sans doute avec son arrogant aplomb habituel de donneuse de leçons. Le pauvre Michel Barnier, à voir la façon dont il pince les lèvres tout en ayant la main presque crispée sur ses joues, semble se retenir de sortir tout à trac «Ah ! le ‘boulet’ qu’on me met dans les jambes pour les européennes» !… Réjouissant.

 

SOURCES

 

20 minutes

 

Qui a dit: «Vous croyez que Rachida Dati ira au Parlement européen? Et mon oeil, et mon oeil!»

http://www.20minutes.fr/article/325223/Politique-Qui-a-dit-Vous-croyez-que-Rachida-Dati-ira-au-Parlement-europeen-Et-mon-oeil-et-mon-oeil.php

Pour Rachida Dati, Daniel Cohn-Bendit est «un homme du passé»

http://www.20minutes.fr/article/325309/Elections-europeennes-Pour-Rachida-Dati-Daniel-Cohn-Bendit-est-un-homme-du-passe.php

 

Le Figaro

 UE-Dati: "Faut pas rigoler..."(Cohn-Bendit)

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/05/11/01011-20090511FILWWW00322-ue-dati-mon-oeil-cohn-bendit.php

 

Libération

 

Cohn-Bendit prié par l'UMP de s’excuser pour s’être payé Dati

http://www.liberation.fr/politiques/0101566627-cohn-bendit-prie-par-l-ump-de-s-excuser-pour-s-etre-paye-dati

Elections européennes : valse-hésitation de la girouette Kouchner

BERNARD KOUCHNER A DAVOS JANV 2009.jpgBernard Kouchner a dû sien l’aphorisme d’Edgar Faure : «Ce n’est pas la girouette qui tourne mais le vent»... On se souviendra qu’en 1994 il fut candidat aux élections européennes sous l’étiquette radicale avec l’autre «Nanard» - Tapie – lequel revient aujourd’hui sur le devant de la scène en lorgnant sur le Club Med... J’en parlerai sans doute très bientôt.

 

Hier, s’agissant précisément des élections européennes du 9 juin 2009, il disait qu’il ne savait pas pour quelle liste il voterait et qu’il attendait de lire les différents programmes... Alors même qu’en rupture de banc avec son ancienne famille politique, il compte parmi les ministres dits «d’ouverture» de Nicolas Sarkozy...

 

Lequel n’a dû n’apprécier que fort modérément... j’euphémise bien entendu, il a dû être traité de tous les noms par le colérique de l’Elysée !

 

Et un «COUAC-COUAC» supplémentaire dans la communication gouvernementale... Nicolas Sarkozy a beau vouloir mener ses troupes à la baguette et tambour battant – faisant «recadrer» les récalcitrants par son homme-lige, Claude Guéant, secrétaire général de l’Elysée – il n’y a pas pour autant «silence dans les rangs»...

 

J’ai subodoré dans un premier temps que Bernard Kouchner n’était peut-être pas certain de rester ministre lors du prochain remaniement ministériel...

 

Toujours est-il que les «pressions amicales» n’ont pas dû manquer, Michel Barnier, tête de liste UMP pour l’Ile de France, s’étant même dévoué jusqu’à lui faire porter le programme.

 

Qu’évidemment Bernard Kouchner a dû lire dans les moindres détails puisqu’il vient d’annoncer qu’il voterait pour la liste UMP ;

 

Koukouchpanier rentre dans le rang. Sera-t-il pour autant encore ministre des Affaires étrangères cet été ? L’ironie de l’histoire serait parfaite s’il se faisait «débarquer»... Une civière pour l’ancien «French doctor».

 

SOURCES

 

20 minutes

Européennes: Bernard Kouchner votera UMP

http://www.20minutes.fr/article/325005/Elections-europeen...

Le Monde

http://abonnes.lemonde.fr/elections-europeennes/article/2...

Le Figaro

Hésitant, Kouchner votera finalement UMP le 7 juin

http://www.lefigaro.fr/elections-europeennes-2009/2009/05...

Libération

Européennes: Kouchner votera finalement UMP

http://www.liberation.fr/politiques/0101566573-europeennes-kouchner-hesite-la-polemique-monte

Elections européennes : l’argent des con… tribuables sert à la propagande de l’UMP !

SARKO PABO.jpgPourquoi se gêner ? Apparemment, Philippe Seguin - Président de la Cour des comptes – toujours prêt à fustiger la Sécu ou les dispendieux fonctionnaires – ne semble pas convaincu de la nécessité de scruter les dépenses de Nicolas Sarkozy : le roi s’amuse !

 

Avec nos sous ! Des centaines de millions d’euros pour ses déplacements. Entre les forces de police mobilisées pour paralyser des régions ou des villes, dilapider l'argent public en de dispendieux raouts ou meetings de l’UMP…

 

Aucune honte chez le Troll de l’Elysée : la France lui appartient ! 53 % d’électeurs en mai 2007 – transformés depuis et dernièrement en 65 % de mécontents ! – lui donneraient tous les droits. Même et surtout ! de razzier les finances publiques. En pleine crise économique et sociale quand un nombre croissant de personnes tirent la langue à qui mieux-mieux ! Mister «Bling-Bling» s’en contre-fiche absolument. Du moment qu’il bouffe son gateau : «les pauvres, y z’ont qu’à crever» dirait-il dans son français habituel, plus qu’approximatif.

 

Tout dernièrement, un clip de communication gouvernementale –que  je n’ai pu regarder – qui constituerait une belle propagande pour l’UMP et le rôle éminent de Nicolas Sarkozy à la tête de l’Union européenne au second trimestre 2008. Voilà qui fera bien rigoler ses partenaires européens qui en ont une toute autre idée !

 

L’occasion pour Dominique Paillé – cité par «20 minutes» http://20mn.fr/_c.aspx?i=57011&m=2012&r=26... de nous en bailler une bien bonne, digne des sarkonneries habituelles de Frédéric Lefebvre : Nicolas Sarkozy serait «le président de tous les Français» !

 

Ah ! bon ? C’est nouveau ça : je le voyais plutôt en «chef de meute» de l’UMP plus préoccupé du sort des banquiers et de ses amis multimilliardaires des multinationales et du Medef que de celui des chômeurs de plus en plus nombreux et du vulgum pecus de la «France qui souffre» ! Sans doute devrais-je changer de lunettes ?

 

En tous cas, ils peuvent bien sarkonner jusqu’à plus soif : le 7 juin 2009 je voterai socialiste. Une autre façon de dire «casse-toi, pôv c…» et d'espérer les priver de la victoire qu’ils espèrent.

17/05/2009

Elections européennes : ce que «Dany le Rouge» devrait comprendre…

Qu’il soit devenu «Dany le Vert» ne change rien au problème… Non plus qu’il est fait de toutes évidences, œuvre utile au Parlement Européen. Je me souviens de l’apostrophe véhémente contre Nicolas Sarkozy tout près d’aller baisser son froc à Pékin pour l’ouverture des Jeux Olympiques… ce qu’il a fait ! Pour rabaisser l’image de la France au niveau international, on ne trouvera pas mieux… Et qui plus est, sans aucun résultat, ni en termes d’images ni, encore moins sur le plan économique : les dictateurs de Pékin ayant une mémoire d’éléphant.

 

Aujourd’hui, Daniel Cohn-Bendit nous la joue «vierge effarouchée» : selon «20 minutes» Cohn-Bendit furieux de la tournure prise par la campagne http://www.20minutes.fr/article/326549/Elections-europeennes-Cohn-Bendit-furieux-de-la-tournure-prise-par-la-campagne.php le vote «anti-Sarko» serait un vote d’usurpation… Qu’il soit le fait du Parti Socialiste ou du Modem de François Bayrou.

Je n’ai pas le souvenir de la position de Daniel Cohn-Bendit lors du scrutin sur la «Constitution européenne» en 2005. La mienne était fort simple – mais non «simpliste» : un «non» franc et massif à une pseudo-constitution qui selon Laurent Fabius «gravait dans le marbre»  les partis-pris économistes de l’ultralibéralisme…

 

Je pense être assez versée en droit constitutionnel pour savoir que cela n’est point du ressort d’un texte constitutionnel qu ne devrait s’occuper que des seules institutions.

 

Le scrutin fut à la hauteur de nos espérances : ce texte inepte – merci Giscard d’Estaing ! – fut rejeté par environ 53 % de mes concitoyens et «rattrapé» par Sarko qui se garda bien d’en appeler une fois de plus aux urnes ! Il espère sans doute en faire de même avec les électeurs irlandais, le dictateur au petit pied (talonnettes comprises).

 

Cette fois, concernant les élections européennes nous avons le choix pour dire «merde» à Sarko et à sa clique de l’UMP : les listes socialistes,communistes, vertes ou présentées par les radicaux de gauche et les listes du Modem. Je suis reste pour ma part et socialiste et tendance «Ségo»…

 

Mais si d’une part, je suis contente de voir ma «famille» socialiste réunie – ou presque – sous une seule bannière, ne comptez pas sur moi pour tirer à boulets rouges sur les listes du Modem !

 

Il faut être en effet aussi con que l’improbable Cambadélis pour s’en prendre au parti de François Bayrou. Je préfère, quant à moi l’analyse de Laurent Joffrin, dans son édito de Libé  sur Comment battre Nicolas Sarkozy ? http://www.liberation.fr/politiques/0101565264-comment-battre-nicolas-sarkozy?xtor=EPR-450206 la nécessaire recomposition de l’électorat de gauche et du centre… Alliance nécessaire et forcément productive d’une nouvelle dynamique ! irradiant toute la société.

 

Je n’ai donc qu’un seul mot d’ordre pour le 9 juin 2009 : infliger une sévère défaite à Sarko et à son «clan» !

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu