Avertir le modérateur

18/06/2008

Lait d'beu (*) a fêté son 3ème anniversaire dans le noir...

Je m'excuse par avance auprès des personnes - sûrement plus nombreuses que l'inverse ! - qui ne connaîtraient ni "Lait d'beu" ni Kamizole. Tout cela leur paraîtra fort sybillin et sans doute inintéressant. J'essairais de donner un court résumé de mes récents déboires. Une gageure pour une habituée des digressions !

Cela fait d'ailleurs un certain temps que j'envisageais une extension de mon blog, comme Juan de Sarkofrance et quelqu'un d'autre (mais j'ai oublié qui.... l'ami Alzheimer - celui qui ne veut que pas du bien à nos neurones : vade retro !). Je savais que ce serait très certainement sur "20 minutes" car je suis une habituée matinale du site dont j'apprécie la qualité et la teneur des articles que je consulte en tout premer lieu dès potron-minet. Pour un "gratuit", chapeau ! j'avoue que j'ai été vraiment bluffée.

Dans mon esprit, cela ne devait être qu'un supplément à ce que je "ponds" par ailleurs sur "lait d'beu" - "original" comme disent certaines pub de produits qui ont quelque bouteille. Il se peut que cela devienne ma résidence principale si les choses ne s'arrangent pas entre mémé Kamizole et les administrateurs du Monde.fr...

Tout a commencé le 11 juin dans la soirée. J'avais travaillé sur mon blog une grande partie de l'après-midi sans rencontrer la moindre difficulté si ce n'est les problèmes habituels dus à un ordinateur qui déconne plus souvent qu'à son tour. J'avais fermé boutique et je m'apprêtais à vaquer à d'autres occupations, telles la préparation du repas. L'ordinateur et ma boîte aux lettres étant encore ouverts quand je reçois un message alarmé de ma copine Circé (de la blogosphère orléanaise) qui me dit que mon blog n'est plus accessible, qu'on lui oppose un "blog inactif" voire "suspendu".... Ce message étant suivi de quelques autres d'amis blogueur/euses.

Vous dire que j'étais inquiète est peu de chose (je suis d'ailleurs une inquiète chronique). Je me précipite sur ma boîte "club.lemonde" que je consulte irrégulièrement tellement elle est me semble anti-ergonomique, peu attrayante et bourrée de spams.... tout ce que je déteste. Aucun message comminatoire des administrateurs du Monde m'enjoignant de modifier ou supprimer un article (cela m'es déjà arrivé mais je ne veux pas alourdir mon propos). Me voilà rassurée : c'est encore un "bug"...

Effectivement, le lendemain matin, quand je peux accéder (enfin !) au tableau de bord du blog, un large panneau jaune signale que des incidents techniques ont perturbé les blogs mais que tout est désormais rentré dans l'ordre. Comme malgré tout je ne parviens toujours pas à afficher mon blog et que, de surcroît, "Lait d'beu" a disparu de la liste des blogs, j'envoie un mail - tout à fait courtois - aux administrateurs du blog pour leur signaler que je rencontre toujours des difficultés. Cela à 8 heures du matin. J'aurais une réponse (à 18 heures !) rappelant les problèmes techniques.

Le 13 juin, toujours rien. Re-message aux administrateurs, toujours à 8 heures.... là, aucune réponse !

Le 14 juin, nouveau message aux administrateurs : toujours aucune réponse...

Je laisse passer le dimanche (ils ne travaillent pas) et le 16 juin, dernier message aux administrateurs du blog, sans plus de réponse.

Pendant ce même temps, ma boîte perso ou l'annexe "mémé Kamizole" (qui sert d'interface pour les commentaires) sont submergées de messages de personnes connues ou non qui s'inquiètent de trouver porte close... Circé a écrit deux articles sur son excellent blog. Et quelques personnes parlent d'une pétition pour le retour de mémé Kamizole. Lundi soir Circé me téléphone pour me dire qu'elle vient de lancer la pétition.

Les courriels que mes ami(e)s blogeur/euses ont adressés aux administrateurs du blog n'ont pas reçu plus de réponse que les miens. Cette attitude est franchement incorrecte. S'ils avaient quelque chose à me reprocher au niveau du contenu, il est habituel d'envoyer un message signifiant d'avoir à le supprimer ou le modifier, ce que j'aurais fait bien évidemment (de toutes façons, ce n'est même pas la peine de discuter, c'est à prendre ou à laisser....).

Mais là, rien ! Je ne sais même pas ce que l'on me reproche... Certain(e)s pensent que l'on punit mémé Kamizole pour l'ensemble de son oeuvre... Entendre que je dis ce que je pense, comme je le pense - mais en y mettant quelques formes et, j'ose le dire sans forfanterie déplacée : un certain style - et que mes égratignements politiques (entre autres) ne plaisent pas à tout le monde, surtout à droite.

Le Monde serait-il déjà passé sous la "coupe" (mot à double détente) de Lagardère comme le voulait en son temps (heureusement passé) Alain Minc ? et s'agit-il d'en éradiquer les blogs anti-Sarko ?

Pour l'instant je reste dans l'expectative la plus totale. Wait and see.

En revanche, je suis vraiment émue en constatant le mouvement de sympathie qui s'est créé pour "sauver la soldate Kamizole"... Preuve s'il en était besoin de l'existence de cette blogosphère (il en est autant que de sujets et d'affinités) et des liens d'amitié qui s'y tissent.

En attendant, il faut que je me réhabitue à l'ergonomie de "type.pad" que le la plate-forme du Monde.fr avait abandonnée à l'automne 2006... quand nous découvrîmes le lendemain tous les bugs de WordPress ce fut beau un tollé général ! Là encore, la communauté des blogueurs permit de résoudre de nombreux problèmes, vis à vis des administrateurs et techniciens et entre nous : échanges de conseils, etc...

(*) Je dois quelques explications à la fois sur le nom du blog et le titre de cet article... Lait d'beu, c'est du Solognot. J'ai vécu 30 ans à Orléans et je reste attachée à cette ville où j'ai passé une grande partie de mon enfance et de ma jeunesse (j'y suis arrivée à 4 ans et partie à 35 ans) et j'ai fait de très longs séjours en Sologne, soit à l'occasion de vacances dans mon enfance et mon adolescence, soit plus tard chez ma soeur. Et naguère, à Orléans même, les tournures solognotes (ou beauceronnes.... il y a souvent des concordances comme en témoignent les chansons de Gaston Coûté) y étaient monnaie courante. Si bien que j'utilise aussi spontanément que fréquemment des mots ou expressions qui sont de pure origine solognote, parfois même sans m'en rendre compte, si ce n'est en me plongeant dans le "Vieux parlage solognot" de Bernard Edeine.

Or donc : "lait d'beu", ce n'est rien que des menteries... (les mensonges et demi-vérités qu'on nous assène à longueur d'années). A-t-on déjà vu un boeuf donner naissance à un veau ? On dira la même chose des "oeufs d'co" (pour le coq). Je ne savais pas quoi ajouter pour diférencier les deux titres. Je pensais vaguement à quelque chose comme "plus d'info" ou autres. Mais ce matin, le mot "rabicoin" s'est imposé tout seul : c'est encore du solognot. On désigne ainsi un appenti ou quelque petite pièce annexe.

En ce qui concerne l'anniversaire, j'ai créé Lait d'beu le 12 juin 2005.... J'avais en brouillon un article pour fêter l'événement... La panne et l'ostracisme n'auront pas permis qu'il soit publié... Espérant que le blog serait réactivé j'avais donc commis un article supplémentaire : "les bougies pour les 3 ans de Lait d'beu" on eu un sacré retard à l'allumage !"... Mais j'ai hélas l'impression que la panne est définitive.

Commentaires

QUEL PLAISIR DE RETROUVER VOTRE VERVE !
Je ne félicite pas "l'Im-Monde" pour
ou son absence d'explication, excuse et réaction
ou sa ........censure !

Écrit par : candide | 19/06/2008

bon faut que je mette à jour mes liens alors !

bienvenue !

Écrit par : Gaël | 21/06/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu